Quelques brèves de Julie

 

S19 – 6 au 12 mai 2019

 

Un peu de culture dans ce monde de brutes.

🎞🎥 « Astrid » de Pernille Fischer Christensen avec Alba August 🇩🇰🇸🇪🇩🇪
Ce film est un biopic de la romancière suédoise Astrid Lindgren créatrice des célèbres personnages Fifi Brindacier, Zozo la tornade ou Karlsson på taket. En réalité, le film de deux heures (tout de même…) se concentre sur quelques années de la vie d’Astrid. En 1920, elle a 16 ans et des rêves plein la tête. Elle décroche un travail de secrétaire dans un journal local, tombe amoureuse de son patron et se retrouve fille-mère. Le film raconte les quelques années suivantes où Astrid, contrainte de laisser son enfant à une nourrice, acquiert peu à peu son indépendance. Une femme libre et talentueuse, très bien interprétée mais grosse frustration : rien sur sa vie de romancière, comment elle en est venue à l’écriture, ce qui l’a rendue célèbre, son rapport aux enfants… Si l’actrice incarne parfaitement bien le personnage, si le fait de devenir mère à 16 ans en Suède à cette époque est bien traité, je suis passé à côté du film #astrid #fifibrindacier#litteraturejeunesse #film

📺 « Eden » arte, 6X47′, de Dominik Moll 🇫🇷🇩🇪
La question des réfugiés, de la crise des migrants, leur accueil en Europe, sous l’angle d’une mini-série que j’ai trouvée extrêmement bien conçue. On suit cinq personnages principaux, tous réfugiés mais pour des raisons diverses qui viennent de plusieurs pays et se réfugient dans d’autres, entre la France, la Grèce et l’Allemagne. Une frêle embarcation de migrants accoste sur une plage grecque. C’est le point de départ de plusieurs histoires qui s’entremêlent à travers l’Europe : à Athènes, Amare et son frère Daniel sont accueillis dans un camp dirigé par Hélène – Sylvie Testud – une femme d’affaires qui défend un projet de gestion privée des flux de réfugiés ; en Allemagne, un couple décide d’héberger un jeune syrien de 25 ans, Bassam, ce qui contrarie grandement leur propre fils, Florian ; à Paris, un autre couple syrien demande l’asile politique, aidés par un journaliste qui enquête sur les exactions du régime de Bachar el-Assad. Les acteurs et le scénario, très justes, nous permettent de saisir une certaine réalité. Plusieurs des personnages ou des parcours de vie m’ont particulièrement touchée. Tout en étant divertissante puisqu’on a envie de savoir ce que chacun des personnages va devenir, cette série intelligente met en lumière un sujet hautement d’actualité.
En replay jusqu’au 31 mai 2019… #eden #serietele #refugie #campderefugie #migrant

🎭🎪« Cirque du soleil »  Totem 🇲🇶

J’ai eu la chance, pour la troisième fois, d’assister au spectacle que le Cirque du Soleil donnait à Genève, Totem et il a été mon préféré, de loin ! Le fait qu’il ait été joué sous un vrai chapiteau n’y est sans doute pas étranger. Un cirque moderne, sans animaux, qui allie performances de haut vol, humour et spectacle. J’ai adoré ! Tout comme le public d’un enthousiasme incroyable. Les prestations de tous ces artistes sont spectaculaires et leurs prouesses réelles. Un beau spectacle, féerique, souvent sensuel, porté par une musique et des costumes merveilleux. Ne les manquez pas s’ils passent près de chez vous. Ça vaut la peine !! #cirquedusoleil #totem

📚 « Retour à Birkenhau », Ginette Kolinka (avec Marion Ruggieri), Grasset, 2019 🇫🇷 – « Ce que je voudrais transmettre – Lettres aux jeunes générations », (entretiens), Elie Buzyn, Alisio, 2019 🇫🇷

📚📺 « Comment voulez-vous croire que des êtres humains aient pu faire une chose pareille ? » interroge Ginette Kolinka reçue par  François Busnel dans La Grande Librairie mercredi dernier. Une émission absolument exceptionnelle où étaient invités Ginette Kolinka et Elie Buzyn, deux personnes rescapées des camps.
Ils publient chacun leurs témoignages. Deux livres totalement indispensables, pour se souvenir et percevoir autant que faire se peut l’horreur qu’ils ont vécue, au quotidien, concrètement.
À méditer : un sondage réalisé par l’IFOP en décembre 2018 révèle l’indifférence tangible des français par rapport à la Shoah, à l’heure où les actes antisémites ont augmenté de 69 % l’année dernière : 10 % des Français interrogés n’ont pas entendu parler du génocide des juifs et 21 % des 18-24 ans déclarent ne pas avoir connaissance de cet événement. Sidérant, quand on pense aux 6 millions de personnes exterminées.
Je ne peux résumer ici l’intensité de leurs témoignages. Il faut les écouter, les lire, et raconter, à notre tour, à nos enfants. Pour ne pas oublier.

#ginettekolinka #eliebuzyn #shoah #campdeconcentration #retourabirkenhau #cequejevoudraistransmettre #litterature #temoignage #livre

Recevez mes chroniques par mail pour vous inspirer !

Une fois par semaine directement dans votre boîte mail.

Votre inscription a bien été prise en compte

Share This