Quelques brèves de Julie

 

S30 – 22 au 28 juillet 2019

 

Un peu de culture dans ce monde de brutes.

📀  « Au bout des doigts » de Ludovic Bernard, avec Lambert Wilson, Kristin Scott Thomas, Jules Benchetrit, Michel Jonasz, 2018 🇫🇷
🎹Une histoire simple : quand Mathieu passe gare du Nord, il ne résiste pas à l’appel d’un piano. Il est alors repéré par Pierre, directeur de la musique d’un conservatoire qui voit en lui le virtuose qu’il est. Enfant, il avait en effet appris à jouer avec son voisin, un vieux monsieur vivant dans son immeuble qui avait su détecter ses talents, mais celui-ci décédé, l’enfant n’a pu continuer les cours faute de finances. Il en a nourri une tristesse et une rage motrices qui l’ont conduit vers la délinquance. Il se fait alors prendre dans un casse commis avec sa bande de copains de la banlieue parisienne où il vit. Le jeune homme pense à contacter Pierre qui lui propose des travaux d’intérêt général pour remplacer une incarcération. Des TIG, et des cours de piano, auxquels il ne résiste pas longtemps ! Un concours de piano à la clé… une histoire totalement cousue de fil blanc !
Et pourtant, ça fonctionne ! L’émotion est au rendez-vous. Il faut dire que le casting a de quoi séduire. Fan inconditionnelle de Lambert Wilson depuis toujours, j’ai encore succombé à son charme ! Coup de ❤️ pour Jules Benchetrit aussi qui avait d’ailleurs été nominé aux césars parmi les révélations 2019. Tendresse particulière pour lui, fils de Marie Trintignant et de Samuel Benchetrit, depuis la lecture de l’excellent « La Nuit avec ma femme ». Acteur à suivre, talent et charisme certains, très crédible dans le rôle de ce jeune homme passionné. Et puis la musique, très présente dans le film, lui donne une dimension intéressante, notamment quand Rachmaninov et son concerto n°2 croise le cultissime « Where is my min  » des Pixies !
À noter que ce film a donné lieu à une adaptation littéraire par Gabriel Katz publiée chez Fayard l’année dernière. J’ignorais qu’un film pouvait être à l’origine d’un livre… j’hésite à m’y coller mais suis assez curieuse de voir le résultat !

📺 « The Crown  » de Peter Morgan, avec Claire Foy, John Ligtgow , 2016, Saisons 1 et 2, Netflix, 20X60’🇺🇸🇬🇧
The Crown est issu du film The Queen (2006) et The Audience (2013) et relate l’ascension de la Reine Elizabeth sur le trône d’Angleterre et ses premières années de règne, aux côtés du Prince Philip. Une série bien faite, de bons acteurs, pour nous faire pénétrer dans les coulisses de l’exercice du pouvoir au Royaume Uni. J’ai beaucoup aimé la vision proposée et attends avec impatience la suite de la série, promise pour très bientôt !

📚 « Le premier jour du reste de ma vie », de Virginie Grimaldi, City Éditions, 2015 🇫🇷
Lecture légère et roman réussi dans la catégorie « feel good books », par l’une des reines du genre, j’ai nommé Viriginie Grimaldi. Dans ce roman qui est le premier qu’elle a publié, elle dresse le portrait de trois femmes qui, à un carrefour de leur vie, font connaissance sur un bateau à bord duquel elles ont embarqué pour une croisière de trois mois. Marie, la quarantaine, a décidé de quitter son mari et la vie « soumise » à laquelle elle s’adonnait jusqu’alors.

🛳Un nouveau départ qui débute par un voyage, pour enfin prendre du temps pour elle, se recentrer sur ce qu’elle souhaite vraiment. Un voyage qu’elle pensait effectuer seule mais qui marque en réalité le début d’une jolie amitié. Cette lecture rafraîchissante m’a donné envie… non pas de quitter mon mari pour un nouveau départ 😉 mais d’essayer aussi un jour ce type de voyage : la mer comme horizon, une croisière de luxe pour visiter plein de pays différents, se laisser emporter… Alors, embarquez-vous aussi à bord du Félicita ?

Recevez mes chroniques par mail pour vous inspirer !

Une fois par semaine directement dans votre boîte mail.

Votre inscription a bien été prise en compte

Share This