Quelques brèves de Julie

 

S29 – 15 au 21 juillet 2019

 

Un peu de culture dans ce monde de brutes.

🎞🎥 « Le Roi Lion » de Jon Favreau, 2019 🇺🇸
Remake du célèbre dessin animé de Walt Disney datant de 1994, cette version animée 3D est très fidèle à l’originale et encore meilleure ! Les photos superbes, les paysages splendides et tous les animaux fascinants de réalisme. Tout est exacerbé. Préparez les mouchoirs pour la scène de la mort de Mufasa : ma fille de 11 ans qui connaissait pourtant par ❤️ le dessin animé a pleuré toutes les larmes de son corps et était inconsolable… Heureusement, Pumba et Timon sont arrivés…Film à ne pas manquer : laissez la magie opérer et vous emporter !

📺 « La Casa de Papel » de Alex Pina, Netflix, saisons 1 et 2, 19 X 45’ 🇪🇸

Série coup de ❤️ découverte l’année dernière et visionnée à nouveau pour le plaisir avant de me mettre à la S3 tout juste mise en ligne sur Netflix.

Un homme surnommé le Professeur planifie le meilleur braquage jamais réalisé. Pour exécuter son plan, il recrute huit des meilleurs malfaiteurs du pays qui n’ont rien à perdre. Le but est d’infiltrer la Fabrique nationale de la monnaie et du timbre afin d’imprimer 2,4 milliards d’euros, en petites coupures de 50 € et cela en moins de onze jours, sans verser une goutte de sang – malgré la présence de 67 otages. Ces deux saisons racontent le braquage, de sa préparation à son issue. On s’attache inévitablement à tous les personnages, loosers improbables aux noms de capitales, au point de souhaiter évidemment que le plan fonctionne. J’ai vu le premier épisode de la saison 3 et le charme opère toujours !

 

📚 « Vivre ensemble » d’Emilie Frèche, Stock, 2018 🇫🇷
👨‍👩‍👦‍👦Rien d’évident à vivre ensemble, absolument rien. S’il n’est déjà pas simple de trouver le bon équilibre avec ceux que l’on a choisis, on imagine aisément la complexité des concessions à faire lorsque cet autre nous est imposé sans que l’on ait rien demandé. Dans ce roman, Emilie Frèche s’attache à décrypter comment une telle famille recomposée peut fonctionner. Ou pas. Glaçant et convaincant !
Témoins malheureux et impuissants des attentats du 13 novembre 2015, Pierre et Déborah qui débutaient leur histoire depuis quelques mois, ont ressenti une impérieuse nécessité de s’installer rapidement sous le même toit avec leurs fils respectifs, profiter de la vie, de l’instant présent et de leurs enfants du mieux possible. C’est ainsi qu’ils emménagent tous dans un appartement parisien, heureux de cette nouvelle page à leur vie, une histoire commune construite ensemble.
🔪Mais dès le premier soir, rien ne s’annonce comme prévu. Et Salomon, 10 ans, le fils de Jérôme, refuse d’embléela situation et l’exprime violemment. Les tensions entre lui et Léo, le fils de 13 ans de Déborah, n’auront de cesse de monter, et la peur avec.
Au-delà de la thématique abordée et de l’histoire, j’ai beaucoup apprécié l’écriture d’Emilie Frèche. Avec un premier chapitre absolument saisissant, « Vivre ensemble » fait partie de ces livres qu’on ne peut lâcher une fois commencés, avec lequel l’auteur parvient à imprimer une tension forte, notamment ici avec la référence au symbole du couteau égrenée tout au long du livre et qui nous fait redouter la fin, très réussie d’ailleurs…

Recevez mes chroniques par mail pour vous inspirer !

Une fois par semaine directement dans votre boîte mail.

Votre inscription a bien été prise en compte

Share This