Quelques brèves de Julie

 

 

S2 – 11 au 17 Janvier 2021

 

 

 

Un peu de culture dans ce monde de brutes.

📺  « The Prom » de Ryan Murphy avec Meryl Streep, James Corden, 2020, Netflix 🇺🇸

🎶Comédie musicale sympathique sans être un coup de cœur mais regardée avant tout pour le plaisir de voir Meryl Streep, toujours aussi impressionnante à 70 ans. Elle y incarne une star de Broadway, Dee Dee Allen, qui avec son acolyte, Barry Glickman, traversent une période difficile : leur dernier spectacle a été très mal reçu par la critique et pourrait bien signer leur retraite anticipée… C’est alors qu’ils entendent parler d’un scandale se passant dans l’Indiana : une jeune fille gay, Emma, se voit refuser par l’association des parents d’élèves sa participation au bal des promotions de son lycée en raison de son orientation sexuelle ! Dee Dee et Barry entendent alors profiter de cette histoire pour redorer leur blason ! Les voilà partis pour défendre Emma mais les choses ne vont évidemment pas se passer comme ils l’imaginaient… Une comédie musicale kitsh et un peu longue mais à l’image soignée et aux couleurs pop qui m’ont séduite. Un bon moment !
 
📺 « Lupin » de Georges Kay, avec Omar Sy, Ludivine Sagnier, Nicole Garcia, Clothilde Hesme, Netflix, 5X 40-50’, 2021 🇫🇷🇺🇸
Assane Diop a vu sa vie basculer 25 ans auparavant lorsque son père, accusé à tort d’un vol et emprisonné, s’est suicidé. Il lui avait offert le célèbre livre de Maurice Leblanc dont le héros, Arsène Lupin, devint son modèle. S’inspirant de ses aventures, Assane ne va poursuivre qu’un seul but, venger son père, tout en s’occupant, tant bien que mal, de son fils. Une adaptation contemporaine des aventures du gentleman cambrioleur légère et distrayante, sans surprise mais plaisante. Cette série au succès international de Netflix, mettant en vedette son producteur et interprète principal, le talentueux Omar Sy, a remis sous les feux des projecteurs les romans qui en sont à l’origine, retirés à de très nombreux exemplaires.

📚 « Le Mal-épris » de Bénédicte Soymier, Editions Calmann-Lévy, janvier 2021🇫🇷 

Tout est-il écrit et peut-on nourrir l’espoir d’échapper à son destin ? Né dans la violence, un homme se laissera-t-il nécessairement gagner par la fureur ? Une femme particulièrement vulnérable sera-elle forcément abusée ?

Telles sont les questions auxquelles Bénédicte Soymier tente d’apporter des réponses dans un premier roman tenu de bout en bout qui évoque le phénomène des violences faites aux femmes sous une forme originale : celle où est donnée à entendre la voix de l’homme violent. Mais attention, l’auteure prévient le lecteur en préambule : mieux comprendre ne signifie en aucun cas excuser. Et c’est là où le roman fait mouche : par une analyse psychologique particulièrement fine de l’état d’esprit de son personnage principal Paul, on accède à la mise en place implacable du mécanisme de la violence : un savant cocktail composé de séquelles de l’enfance, d’envies réprimées, de frustrations, exacerbées par un physique peu avantageux, de railleries tant dans sa vie personnelle que professionnelle, d’échecs amoureux renouvelés, et de faux espoirs. Chronique complète ici.
Siddharta
🎧 « 3 Petits Points » – Julie Mamou Mani et Alix Lainé – Episodes de 20’ à 30′ en moyenne

Le premier confinement fut l’occasion de découvrir de nouveaux comptes sur les réseaux et, en particulier, celui hilarant de @Mamouz ! Un compte dont le nombre d’abonnés s’est littéralement envolé durant cette période ! Mamouz est le surnom de Julie Mamou-Mani, talentueuse journaliste et productrice de podcasts. Parmi eux, un a retenu toute mon attention : « 3 petits points », fait pour tous les passionnés de littérature qui, lorsqu’ils ont aimé un livre, souhaitent en savoir davantage sur l’auteur, ses intentions, etc… Julie et Alix proposent, dans ce podcast, des entretiens avec eux, comme Olivia Ruiz, Tatiana de Rosnay, Frédéric Beigbeder, Colombe Schneck… Des échanges sur leurs livres et leur expérience de lecteur et auteur, dans un climat complice. Une réussite !

Share This