Quelques brèves de Fabienne

 

S52 – 23 au 29 décembre 2019

 

Un peu de culture dans ce monde de brutes.

Dernière semaine culturelle de 2019 avant mes TOP-BOF-FLOP du 31 !
52 romans
52 séries (inédites)
52 séries (rattrapage pour vous)
52 films cinéma
52 films DVD (rattrapage pour vous)
C’est mon rythme depuis des années mais c’est la première fois que j’en laisse une trace. C’est Julie qui en a eu l’idée en m’invitant sur son site. C’était chouette de lire vos remarques et avis et encore plus chouette quand un de mes conseils a « sauvé » une de vos soirées !

Un peu de culture dans ce monde de brutes.
Ma S52, la voilà.

🎞🎥 « Marriage Story » de Noah Baumbach avec Scarlett Johansson, Adam Driver, Merritt Wever, Laura Dern et Azhy Robertson, 2019, Netflix🇺🇸

Charlie Barber est metteur en scène de théâtre à New York. Sa femme, Nicole, est une ancienne actrice de films pour adolescents qui travaille aujourd’hui avec son mari. Mais le couple va mal et ils décident de divorcer. Tout se passe relativement bien jusqu’au jour où Nicole reçoit une proposition professionnelle à l’autre bout du pays et qu’elle décide d’y emmener leur fils, Henry.
Le film démarre par deux portraits, celui de Nicole par Charlie puis celui de Charlie par Nicole. Juste après, on découvre que ces portraits sont en fait des textes écrits dans le cadre d’une médiation, une thérapie de couple. Malheureusement, il est déjà trop tard, la dernière ligne droite est déjà entamée. Mise en abime d’une famille qui se déchire. Rien de très original mais le casting est dingue et les comédiens excellents. Tous les coups sont permis quand on ne s’aime plus… sauf celui de s’aimer encore. Mention spéciale à Adam Driver (quel chanteur en plus d’être un excellent comédien) et au jeune Azhy Robertson qui ressemble beaucoup à mon neveu Timoté.

 

À voir ou à revoir : 

📀 « The movies that made us » : série de 4 films documentaires Netflix

  • Die Hard (revu) 🏙🔥🦶🏻
  • Dirty Dancing (revu) 💃🏼🕺🏼❤️
  • Ghostbusters (revu) 👻 ⛔️🏙
  • Home alone (jamais été fan…) ✈️👦🏼🔫

Ces blockbusters nous ont bouleversés et font partie de notre histoire commune. Rencontrez les acteurs, réalisateurs et autres intervenants qui les ont fait exister souvent envers et contre tous !
Une plongée dans les coulisses des tournages auxquels personne mais alors personne ne croyait ! BURN THE NEGATIVE 🔥 était la phrase qui a retenti dans chaque studio.
Et puis… La magie du cinéma opère. Depuis mes 15 ans, les salles obscures font partie de ma vie. Si aujourd’hui j’ai diminué le rythme (1 film par semaine seulement), x boulots oblige, je sais qu’ils ont construit mon imaginaire et continuent à le nourrir.
ACTION 🎬

📺 « Home for Christmas » de Per-Olav Sørenson avec Ida Élise Broch, Dennis Storhøi… Netflix 6 X 30’ 🇳🇴
Mieux qu’un TVF de Noël ou qu’un film vu et revu des dizaines de fois ? Il y a la série de Noël norvégienne !
Johanne est belle, intelligente, drôle, passionnée par son travail d’infirmière… Mais elle est célibataire. Et comme toutes les femmes de 30 ans qui vivent seules et sans enfants, Johanne se retrouve dans le viseur de tous ses amis et famille sur sa situation : “Quand vas-tu te caser ? Attention à ton horloge biologique, tic, tac“. Coincée à tables avec les enfants lors d’un énième repas de famille où elle est la cible de remarques et interrogations gênantes, Johanne craque et annonce à ses proches qu’elle n’est plus un coeur à prendre et qu’elle viendra avec son nouveau chéri pour le repas de Noël.
Pendant 6 épisodes, nous suivons avec plaisir, rire et émotion, les aventures et les déboires de cette héroïne attachante. Les personnages secondaires sont aussi très bien campés. Une comédie-romantique de Noël en un peu plus de 3 heures. Tout y est : ❄️⛄️🦌🎄💫🔥🥮🍺🎿🛷🎤📱🎁💔❤️

Rattrapage pour vous :

📺 « Medium » de Glenn Gordon Caron avec Patricia Arquette, Jake Weber, Miguel Sandoval… 7 saisons. 130 X 42’ 🇺🇸 (de 2005 à 2011) NBC puis CBS.
Cette série met en scène Allison DuBois, une épouse dévouée, mère de trois enfants (Ariel, Bridget et Marie), se destinant à une carrière d’avocate dans la banlieue de Phoenix. Depuis l’enfance, Allison a des visions nocturnes et la faculté de communiquer avec les morts, de voir l’avenir et de lire dans les pensées. Commençant à douter de sa santé mentale, Allison se confie à son époux Joe, un ingénieur en aéronautique, qui met ces cauchemars sur le compte du surmenage. Mais un jour, alors qu’Allison a la vision d’un meurtre réellement perpétré au Texas, il lui conseille de mettre son don au service de la justice. Elle décide alors de se faire embaucher par le procureur Devalos pour l’aider à enquêter dans le cadre d’affaires le plus souvent criminelles. Elle y rencontre l’inspecteur Scanlon. Ce dernier, d’abord réticent à croire qu’Allison est vraiment médium, finit par accepter ce fait difficile à avaler, et fera ensuite partie du peu de gens qui connaissent ce secret.
Alors bien sûr on est loin des séries qui maintenant me scotchent (bientôt vous aurez mon TOP 10 de l’année 2019) mais j’ai regardé à l’époque sans déplaisir aucun, les 130 épisodes, vibrant avec cette famille américaine moyenne dont la mère est juste « un petit peu différent  ».
Tendresse particulière pour « Médium » et Patricia Arquette que j’adore. ❤️

📚 « Max  » de Sarah Cohen-Scali chez Gallimard Jeunesse. 🇫🇷 2012
« 19 avril 1936. Bientôt minuit. Je vais naître dans une minute exactement. Je vais voir le jour le 20 avril. Date anniversaire de notre Fürher. Je serai ainsi béni des dieux germaniques et l’on verra en moi le premier-né de la race suprême. La race aryenne. Celle qui désormais régnera en maître sur le monde. Je suis l’enfant du futur. Conçu sans amour. Sans Dieu. Sans loi. Sans rien d’autre que la force et la rage. Je mordrai au lieu de téter. Je hurlerai au lieu de gazouiller. Je haïrai au lieu d’aimer. Heil Hitler! ».
Max est le prototype parfait du programme “Lebensborn” initié par Himmler. Des femmes sélectionnées par les nazis mettent au monde de purs représentants de la race aryenne, jeunesse idéale destinée à régénérer l’Allemagne puis l’Europe occupée par le Reich.
Dès les premiers mots nous sommes dans la tête de Max, l’enfant « échantillon type de la race aryenne ». Et, alors qu’il s’apprête à pousser son premier cri, nous n’allons plus en sortir. Destiné à devenir un parfait aryen (blond, yeux bleus, élancé, mince, crâne dolichocéphale…), Max, qui sera finalement baptisé Konrad par le Führer en personne, va incarner toute l’idéologie nazie eugéniste et hygiéniste. De 1936 à 1945, de sa naissance à la fin de la guerre, des Lebensborn aux enlèvements de plus de 200 000 enfants polonais « germanisables » (car correspondant aux critères de sélection), des autodafés (la Nuit de Cristal est évoquée) aux exécutions sommaires perpétrées par les SS, de l’enseignement dispensé dans les Napola aux camps de concentration et d’extermination, de la débâcle allemande à l’arrivée des alliés, ce roman dépeint par le menu une idéologie raciste et nauséabonde. Et la force de ce roman, c’est que tout se vit de l’intérieur. Comment, en effet, en vouloir à un gosse entre 1 et 10 qui n’aura rien vu et rien appris du monde que l’enseignement des instructeurs dont le seul objectif est le lavage de cerveau et l’embrigadement ?
Mais tout bascule le jour où Konrad fait la connaissance de Lukas, de quelques années son aîné. Il se reconnaît en lui et le fantasme comme le grand-frère qu’il n’a jamais eu : beau, blond, les yeux bleus, musclé, des dimensions parfaites, un maintien de prince, etc. Sauf que Lukas est… juif. L’incompréhension va alors sournoisement s’insinuer dans tête de « cette gueule d’ange » fanatique parce que le cœur a ses raisons…
Lecture à la fois bouleversante et « électro-choquante », ce Max de Sarah Cohen-Scali est un roman coup de ❤️ et coup 🥊. Le point de vue adopté par l’auteure autorise un autre éclairage sur les heures les plus sombres de l’Histoire Contemporaine, en nous proposant une plongée au cœur du III Reich et de son idéologie nationale-socialiste. Une fois en main, il est impossible de lâcher ce livre criant de vérité tant la documentation est rigoureuse. À lire ABSOLUMENT à partir de 14 ans.

Share This