Quelques brèves de Fabienne

 

S46 – 11 au 17 novembre 2019

 

Un peu de culture dans ce monde de brutes.

🎞🎥 « Late Night  » de Nisha Ganatra avec Emma Thompson, Mindy Kaling, Hugh Dancy et John Lithgow, 2019 🇺🇸
Une présentatrice de late show découvre qu’elle risque de perdre son emploi après avoir embauché une scénariste qui revitalise à la fois son émission et sa vie.
Quelle déception que ce film ! Évidemment, je ne m’attendais pas à un chef d’œuvre mais tout est raté sauf selon moi la prestation d’Emma Thompson qui est la seule raison de voir cette comédie où on ne rit jamais, trop lisse, trop politiquement correcte et pas du tout réaliste. Emma Thompson est et reste une des plus grandes actrices anglaises contemporaines. Je l’adore mais franchement, passez votre chemin. Et je ne vous le conseille même pas pour une soirée DVD, c’est dire !

🎞🎥 « L’effrontée  » de Claude Miller avec Charlotte Gainsbourg, Bernadette Lafont et Jean-Claude Brialy. 🇫🇷. 1985.
Ce film traite des élans du cœur, illusions, déceptions des rêves et des premières désillusions de Charlotte, une adolescente de treize ans, maladroite et secrète. Elle va rencontrer une jeune fille de son âge, la jeune pianiste Clara Bauman, qui s’apprête à donner en concert le Concerto pour piano nº 2 de Mendelssohn, et tenter de gagner son amitié.
J’avais vu ce film à sa sortie et il n’a eu de cesse de m’accompagner. C’est toujours avec énormément de tendresse que je le revois. La plupart des acteurs sont morts aujourd’hui mais quel plaisir de les revoir devant la caméra de Miller. La BO donne envie d’être en vacances et l’histoire de ne pas redevenir adolescente. Coup de ❤️ encore et toujours !

📺 « Atipycal » de Robia Rashid avec Keir Gilchrist, Jenna Boyd, Jennifer Jason Leigh et Michael Rapaport. S3 10 X 30’. Netflix 🇺🇸
Concernant Sam, il n’y a que des bonnes nouvelles ! Le jeune adulte est maintenant diplômé et semble fin prêt à voler de ses propres ailes ! Il a annoncé à ses proches qu’il voulait devenir plus indépendant et qu’il était prêt à s’inscrire dans une nouvelle école pour poursuivre ses études. Son but ? S’améliorer dans le domaine artistique ! Aussi, sa relation avec Paige semble doucement renaître… Mais au sein de la famille Gardner, le chaos règne toujours. Doug en veut toujours à sa femme, Elsa de l’avoir trompé. Après être allé frapper l’amant de sa compagne, il va toquer à la porte de sa nouvelle amie, la mère d’une adolescente autiste rencontrée dans un groupe d’écoute. Le divorce entre Doug et Elsa va-t-il avoir lieu ?
Binge-watching des 10 épisodes sinon quoi d’autres ? C’est comme ouvrir une boîte de bonbons et en savourer par avance les parfums. Les personnages gagnent en profondeur, les seconds rôles sont toujours aussi bien. Coup de❤️ et l’occasion pour vous de voir toutes les saisons ! Foncez !

Rattrapage pour vous :

📺 « The Wire » de David Simon avec Dominic West, Idris Elba et John Doman. 5 saisons. 50 X 60´. HBO 🇺🇸.
La série a pour sujet la criminalité dans la ville de Baltimore, à travers la vision de ceux qui la vivent au quotidien : policiers, trafiquants en tous genres, politiciens, enseignants, journalistes, résidents de Baltimore, etc.
Pour son aspect de quasi-documentaire, son réalisme et son approche sans manichéisme, la série est acclamée par la critique, bien qu’elle n’ait pas connu un succès commercial important. Elle est considérée par plusieurs critiques comme la meilleure série télévisée et l’une des fictions les plus abouties des années 2000, notamment pour sa représentation réaliste et son exploration profonde des thèmes socio-politiques de l’Amérique des années 2000.
Tout a été écrit sur The Wire mais je nuancerais le « la meilleure série de tous les temps ». Je trouve les saisons très inégales et si j’ai aimé la S1 et la S3, les autres ne m’ont pas embarquée. En même temps, je lui reconnais beaucoup de qualités et vous invite, si vous êtes passés à côté (mais que faisiez vous donc en 2000) à la regarder. Tout comme Soprano, elle a inspiré de nombreux scénaristes. Beaucoup de ceux dont les histoires sont racontées aujourd’hui ont été élevés au biberon de ces dernières ! Bonne découverte !

📚 « Que vont devenir les grenouilles ? », de Lorrie Moore. Rivages Poche. 🇫🇷🇺🇸
Entre comédie et émotion, ce roman explore les liens subtils qui ont existé entre deux amies dans une petite ville du nord de l’Etat de New York, dans les années Nixon. Un conte triste, où l’héroïne fait part de ses déceptions et de ses désillusions qui sont celles de sa génération. Début un peu poussif puis on se laisse prendre.même si ce n’est pas un coup de cœur pour moi. Il y a quelques jolies trouvailles (« enfantasme », « mensonge-adjoint » en sont deux parmi d’autres, je trouve), des remarques sur les « français » à la fois amusantes et désuètes et une géographie approximative de Paris (Le Louvre, Châtelet, Bois de Vincennes et Père Lachaise se trouvant quelques pas sous la plume de l’auteure…). Mais merci à Mathieu Pierloot pour le conseil de lecture et la découverte de cette romancière que je ne connaissais pas… 

Recevez mes chroniques par mail pour vous inspirer !

Une fois par semaine directement dans votre boîte mail.

Votre inscription a bien été prise en compte

Share This