Quelques brèves de Fabienne

 

S35 – 26 août au 1er septembre 2019

 

Un peu de culture dans ce monde de brutes.

🎞🎥 « Patrick » de Tim Mielants avec Kevin Janssens, Jemaine Clement, Bouli Lanners et Hannah Hoekstra🇧🇪
Patrick vit avec ses parents dans un camping naturiste. À la mort de son père, il prend la direction du site. Mais Patrick a autre chose en tête : il a perdu son marteau préféré. Les résidents du camping voudraient que Patrick reprenne sa vie en main, mais il est déterminé à retrouver son marteau. Sa recherche devient peu à peu une quête existentielle.
Attention ⚠️ OFNI 🎞👽
Tout ce qu’on aime en Belgique se retrouve dans ce film qui échappe à toute tentative de résumé.
Patrick un grand gaillard de 38 ans, à deux doigts d’être diagnostiqué autiste, est indissociable de sa collection de marteaux. Et la disparition de celui du milieu (le 4e sur 7) Patrick le vit super mal ! Son monde se fissure et sa quête ubuesque devient sa priorité, la raison même de son existence bouleversée.
Les suspects sont nombreux parmi les vacanciers mais Patrick va se trouver des alliés.
Sans s’allonger sur le divan du Dr Freud, on comprend que c’est tout le process de deuil qui est en place et le lien phallus / marteau aurait plu à l’honorable psychanalyste. Ah le fameux objet transitionnel.
Un mec à poil qui cherche son marteau dans un camp naturistes flamand dont il vient d’hériter comment dire que je ne suis pas le public cible et que ce n’est pas vraiment ce qui m’excite le plus au cinéma ? Mais ce film est étonnant et je vous conseille d’aller vous faire votre propre idée. Le comédien principal Kevin Janssens s’est métamorphosé pour le rôle, jugez par vous même, Bouli Lanners est excellent comme toujours et la BO est vraiment pas mal !

🎞🎥 « Au petit Marguery » de Laurent Bénégui avec Stéphane Audran, Jacques Gamblin et Michel Aumont, 1995 🇫🇷
Hippolyte et Joséphine ont dirigé, trente années durant, le restaurant parisien « Au Petit Marguery ». L’heure de la fermeture a sonné. Ce soir, Hippolyte prépare son dernier repas. Les habitués sont là, tout comme le fils unique, Barnabé, qui a invité ses vieux copains pour la circonstance.
C’est une histoire triste et tendre. Les émotions sont palpables et cette famille élargie s’aime et se le dit (pas forcément avec des mots, pas toujours très bien) autour d’un repas préparé avec amour évidemment par celui qui va « rendre son tablier ».
Le décès de Michel Aumont me rappelle ce film que j’ai tellement aimé ! Il est resté quelques années dans mon TOP des films FR. Coup de ❤️.

📺 « Glow » S3 de Liz Flahive avec Alison Brie, Betty Gilpin, Kate Nash… 10 X 35’ 🇺🇸 Netflix. 
Les superstars du catch féminin des ’80s seront de retour mais à Vegas cette fois !
J’ai adoré cette saison plus centrée sur les personnages et les interactions entre eux. Franchement, si comme moi vous avez trouvé assez moyenne la S2, laissez-vous embarquer dans le bus 🚌 pour Las Vegas ! Coup de ❤️

Rattrapage pour vous :

📺 « Brothers & sisters » de Robin Baitz avec Sally Field, Calista Flockhart, Rachel Griffiths, Matthew Rhys, Dave Annable, Balthazar Getty et Rob Rifkin. 5 saisons. 109 X 52’. 🇺🇸
La famille Walker est une famille des plus normales, du moins en apparence. Les enfants de la famille sont maintenant des adultes et sont tous réunis, ce qui ne s’était pas produit depuis trois ans, pour l’anniversaire de Kitty ; cette journée va à tout jamais changer leurs vies.
Série ABC (Network donc), normalement pas ma « came » et pourtant. J’ai adoré retrouver la famille Walker, disfonctionnelle à souhait, me plonger dans les histoires tristes ou joyeuses mais toujours émouvantes de cette grande fratrie. Coup de ❤️ !
Vous pouvez aussi regarder Parenthood, un peu moins lisse que la série ABC. J’ai beaucoup aimé aussi.

📚 « Ciao Bianca », de Vincent Villeminot. Fleurus Jeunesse, 2019 🇫🇷.
Matthieu vient d’apprendre le décès de sa mère Bianca, atteinte d’un cancer depuis plusieurs mois. Il est perturbé car il n’avait plus pris de ses nouvelles depuis longtemps. Il a quitté la maison quelques années auparavant pour fuir sa mère qu’il adorait mais qui, par ses inconséquences sentimentales, l’a fait beaucoup souffrir au point de partir pour se protéger.
Ici aussi il est question de fratrie. Rien de très original en soi, c’est un thème mille fois abordé en littérature et au cinéma. Sauf que la plume de Vincent vous cueille, sauf que les routes de Sardaigne mêmes tristes sont belles, sauf que…
C’est un très beau roman jeunesse (mais pas que) à mettre entre toutes les mains dès 13 ans !

🎟 « Musée de la photographie Charleroi »  🇧🇪
Le Musée de la Photographie, Centre d’art contemporain de la Fédération Wallonie-Bruxelles à Charleroi, a été inauguré en 1987 dans l’ancien carmel de Mont-sur-Marchienne. Il est aujourd’hui le plus vaste et un des plus importants musées de la photographie en Europe (6000 m²), avec une collection de 80 000 photographies dont plus de 800 en exposition permanente et la conservation de 3 millions de négatifs.
ROMAN-PHOTO
25.05.2019 > 22.09.2019

Le roman-photo a mauvaise presse. Niaiserie, sentimentalité, frivolité, ou encore ingénuité sont quelques appréciations pour le juger. À ce jour, il n’a que rarement retenu l’attention des historiens de l’image, et moins encore celle des musées et des centres d’art. Grave erreur ! Car le roman-photo a pourtant bien des choses à nous dire… Né en 1947 en Italie, le roman-photo a constitué le plus gros succès éditorial de l’après-guerre, et restera pendant plus de vingt ans un best-seller de la littérature populaire en Méditerranée et en Amérique du Sud. Les lecteurs – en majorité des lectrices – se comptaient par millions ; les revues dans lesquelles ils étaient publiés passaient de main en main et c’est ainsi que dans les années soixante, on estime qu’un Français sur trois lisait des romans-photos.
Reconstituer ces petites mythologies sentimentales permet ainsi d’offrir une relecture originale de l’avènement de la société de consommation et de l’évolution des mœurs, tout autant qu’un regard décalé sur l’émancipation et la libération de la femme dans l’Europe méditerranéenne de la seconde moitié du XXe siècle. C’est tout l’enjeu de l’exposition Roman-Photo, qui réunit près de 200 objets, films, photographies et documents, ainsi que quelques-unes des plus belles réalisations de cet artisanat devenu en quelques années une industrie culturelle de masse, dont certaines productions élaborées par des réalisateurs proches du néo-réalisme italien s’avèrent d’une qualité exceptionnelle.
Produite et y présentée par le Mucem de décembre 2017 à avril 2018, cette exposition événement est reprise par le Musée de la Photographie et augmentée d’une section réunissant des réalisations belges, romans-photos populaires ou gestes artistiques.
Je me suis régalée tant avec l’expo permanente que celle sur les roman-photos.
J’adorerai en écrire un !!
⚠️ Avis aux éditeurs ⚠️

🎟 « Les Terrils et le Bois du Cazier »  🇧🇪
Mise en valeur mémorial du dernier haut fourneau wallon. 
Vestiges significatifs de la vocation industrielle de la région de Charleroi, les terrils qui jalonnent le paysage représentent aujourd’hui bien plus que les amas de scories engendrés par les puits des charbonnages des décennies durant. Derniers témoins de cette industrie minière qui s’est éteinte au début des années 80, les terrils aujourd’hui verdoyants sont inscrits dans l’inventaire des choses à voir et à faire à Charleroi. Depuis le 1er juillet 2012, Blegny-Mine est reconnu conjointement aux trois autres sites miniers majeurs de Wallonie que constituent le Grand-Hornu près de Mons, Bois-du-Luc, Musée de la Mine et du Développement Durable à La Louvière et le Bois-du Cazier à Charleroi, comme patrimoine mondial de l’Unesco.
Un lieu chargé d’histoire et d’émotions encore plus marquant puisque la nature a repris ses droits… J’ai évidemment pensé au roman de Sorj Chalandon.

⚠️SCOOP⚠️
En 2020, ma nouvelle collection « Enquêtes en Belgique » 🇧🇪, qui sera publiée par Auzou, emmènera lors d’une aventure, mes héros Léa & Gaspard, au Bois du Cazier et au Musée de la Mine.

Recevez mes chroniques par mail pour vous inspirer !

Une fois par semaine directement dans votre boîte mail.

Votre inscription a bien été prise en compte

Share This