Quelques brèves de Fabienne

 

S32 – 5 au 11 août 2019

 

Un peu de culture dans ce monde de brutes.

Parce que malgré tout… Cette semaine est pour toi Christian. 🖤

🎞🎥 « Maradona », biopic documentaire d’Asif Kapadia 🇬🇧
Composé de documents d’archive et d’interviews, ce film retrace la vie du célèbre footballeur argentin. Le film est projeté hors compétition dans le cadre de la sélection officielle du Festival de Cannes 2019.
J’avais vu Amy au cinéma et regardé Senna (dispo sur Netflix), c’est donc en confiance, moi qui m’intéresse (allons droit au but) moyennement au foot ⚽️, que je me suis plongée dans la vie d’un des plus grands joueurs de tous les temps.
« Le football, c’est l’art de la feinte, du contre-pied », déclare en voix off Maradona. À vous de vous faire votre propre opinion mais moi, j’ai aimé l’histoire de l’ascension et de la chute d’un demi-dieu. Mon côté tragédienne grecque sans doute.

📀 « Monsieur et Madame Adelman » de Nicolas Bedos avec Dora Tillier, Nicolas Bedos, Pierre Arditi… 2017 🇫🇷.
Comment Sarah et Victor ont-ils fait pour se supporter pendant plus de 45 ans ? Qui était vraiment cette femme énigmatique vivant dans l’ombre de son mari ? Amour et ambition, trahisons et secrets nourrissent cette odyssée d’un couple hors du commun, traversant petite et grande histoire du dernier siècle.
J’avais boudé ce film à sa sortie en salle et je le regrette. Le scénario est intelligent, les comédiens magnifiquement bien dirigés, l’histoire captivante servie par un humour noir que j’adore. Bref à voir ou revoir !

📺 « La Casa de Papel  » de Alex Pina avec Àlvaro Morte, Miguel Herràn et Ursula Corberó. S3 8 X 42’. Antennea 3 / Netflix 🇪🇸
Deux ans après le braquage sensationnel de la Maison royale de la Monnaie d’Espagne qui a fait d’eux des icônes anti-système autant que les criminels les plus recherchés au monde, l’équipe dirigée par Le Professeur, surnommée « les Robin des Bois», s’est dispersée aux quatre vents afin d’échapper à Europol. Deux consignes leur sont données : ne pas utiliser de téléphone, et ne contacter leur mentor qu’en cas de danger via un téléphone public sur un numéro mémorisé au préalable, un pour chaque continent sur lequel ils se trouvent. Le groupe est divisé en binômes : pendant que Rio et Tokio mènent une vie de Robinson sur un archipel des Caraïbes, et Nairobi et Helsinki s’étourdissent de fête et de musique dans la Pampa argentine, et Denver et Monica, fraîchement mariés, passent leur lune de miel en Indonésie avec le fils de celle-ci, qu’il a adopté. Mais sous cette apparence idyllique, Tokio souffre de la monotonie de leur quotidien, et son besoin d’adrénaline la rattrape. Elle annonce à Rio son désir de retourner en ville quelque temps. Clandestine oblige, elle ne peut lui promettre une date de retour… si tant elle qu’elle décide de revenir un jour. Dévasté, Rio sait qu’il ne peut priver Tokio de sa liberté. Il lui confie toutefois avant son départ un talkie-walkie, acheté par Helsinki et lui à un Libyen au marché noir : les numéros des appareils sont intraçables. Il lui fait promettre de lui donner des nouvelles trois jours plus tard. Mais en allumant l’appareil pour joindre Tokyo, il est aussitôt pris au piège et tombe dans le radar d’Interpol, qui prévient aussitôt les autorités européennes. Tokio et lui sont géolocalisés au Panama, et les gardes locaux se lancent à leur poursuite. Tokyo réussit à s’en tirer indemne, mais Rio, de son vrai nom Anibal Cortes, est arrêté…
Alors certes, on a un peu l’impression d’un copié-collé de la S1, mêmes personnages, même enjeu, (presque) même « casse » et la saison qui s’arrête en plein milieu. Tout ceci étant dit, et ci vous n’avez pas de séries en retard 🤨, allez-y ! Ou mieux attendez la S4 pour vous faire l’intégrale. Bella ciao 👋🏻 🎶

Rattrapage pour vous :

📺 « The Newsroom  » de Aaron Sorkin avec Jeff Daniels, Emily Mortimer, John Gallagher Jr. 3 saison. 25 épisodes de 52’. HBO 2012 🇺🇸
Après un dérapage, le présentateur vedette d’une chaîne d’infos se fait lâcher par son producteur exécutif et doit travailler avec une nouvelle équipe.
Pour qui n’est jamais rentré dans une salle de rédaction, l’ambiance électrique doit paraître exagérée et les enjeux qui en découlent aussi. Il n’en est rien. Tout est vrai ! Quand un de dialoguistes les plus doués des USA travaille pour une des chaînes les plus prestigieuses du monde… évidemment qu’on en redemande. Cette série a été et reste un fabuleux coup de cœur ❤️.

Une semaine placée sous le signe du / des roman(s) graphique(s) avec mon chouchou Zidrou et une découverte Macaione.
Il m’est impossible d’entrer dans une librairie sans répartir les bras chargés de livres que ce soit romans, livres enfants / ados, bio ou BD et manga. Je n’en mets que trois sur les 7 achetés, on refera un point romans graphiques fin août. 

📚 « Étoile de mer», de Guilio Macaione 🇮🇹. Editions du long bec.
En Sicile, Stefano attend chaque été, le retour de celle qu’il aime. Envoûté par une sirène, il éprouve pour son amie un amour à sens unique qui le prive de toute volonté. La sirène est un sujet tabou au village et pourtant ils sont nombreux à avoir été pris au piège : un vieux pêcheur, une femme qui passe ses journées à la fenêtre à attendre son mari disparu en mer, un chat sans maître . Tous ont perdu quelque chose ou quelqu’un, les laissant avec un vide immense dans le coeur…
J’ai été aimantée par cet album dès les premières pages feuilletées. La poésie qui se dégageait des dessins, puis la profondeur du texte et la qualité du scénario ont fait de moi une lectrice conquise. Je vous recommande mon coup de ❤️

📚 « Les beaux étés – La Calanque T2 », de Zidrou et Lafebre 🇧🇪
Les Faldérault et leur 4L rouge ont quatre ans de moins. 1969, cap au Sud ! Le Sud, certes, mais le voyage sur les petites routes a aussi toute son importance : le dernier café avec Pépé Buelo avant le départ, le champagne pour les 100 000 km de Mam’zelle Estérel, les pauses pipi, les pique-niques, le camping… avant de rejoindre les calanques paradisiaques de la Méditerranée ! Des moments précieux pour lesquels il est bon de prendre son temps…
J’avais adoré le T1 dont je vous avais parlé précédemment et bien le T2 est toujours aussi chouette, tendre, bienveillant, drôle. Plus insouciant aussi. J’aime aussi l’idée que les tomes viennent à rebours et que nous découvrions cette sympathique famille par ce prisme là qui, sauf erreur de ma part, a pas ou rarement été fait. C’est une vraie originalité et toujours un coup de ❤️ donc. Quand j’aime, j’aime !

📚 « L’adoption », de Zidrou et Monin. Bamboo/ Grand Angle. 🇧🇪🇫🇷
L’amour ne se vole pas. L’amour ne s’achète pas. L’amour se mérite.
Lorsque Qinaya, une orpheline péruvienne de 4 ans, est adoptée par une famille française, c’est la vie de tous qui est chamboulée. Mais pour Gabriel, ce sera encore plus compliqué : il lui faudra apprendre à devenir grand-père, lui qui n’a jamais pris le temps d’être père. Des premiers contacts un rien distants aux moments partagés, Gabriel et Qinaya vont peu à peu nouer des liens que même le vieux bourru était loin d’imaginer.
Premier tome d’une série qui a déjà rencontré un formidable succès critique en remportant le Prix Fnac BD en Belgique.
Comme toujours Zidrou frappe fort et juste. Et on sourit et on pleure et… il est ainsi des livres qui deviennent essentiels ❤️ Bonne découverte !

🎫 « Midi Minimes » BIS 🇧🇪
Du 3 juillet au 31 août 2019, tous les jours de la semaine, du lundi au vendredi, à 12h15 au Conservatoire royal de Bruxelles, le Festival Midis-Minimes propose un concert de musique classique de 35 minutes. Cette semaine, nous sommes allées écouter Nasser Houari 🇲🇦et Jean-Philippe Collard-Neven 🇧🇪 dans un court récital intitulé : Yalla, un piano Djinn au pays du oud.
Un concert à la confluence de plusieurs mondes ou autrement dit, la rencontre de l’Orient et de l’Occident. Les trois quarts d’heure du « spectacle » étaient très méditatifs pour moi… 💭

Recevez mes chroniques par mail pour vous inspirer !

Une fois par semaine directement dans votre boîte mail.

Votre inscription a bien été prise en compte

Share This