Quelques brèves de Fabienne

S12 – 24 au 30 juin 2019

 

Un peu de culture dans ce monde de brutes.

🎞🎥 « M » de Yolande Zauberman. Avec Menahem Lang. 🇮🇱
« M » comme Menahem, enfant prodige à la voix d’or, abusé par des membres de sa communauté qui l’adulait. Mais c’est aussi le retour dans un monde qu’il a tant aimé, dans un chemin où la parole se libère… 
Tourné principalement de nuit, dans la ville de Bnei Brak, située dans la banlieue de Tel Aviv (considérée comme la capitale mondiale des Juifs orthodoxes), ce témoignage recueilli est celui de Menahem Lang, qui après avoir été abusé des années durant décide de revenir. 
Très vite la piste de la vengeance est écartée. « M » souhaite deux choses : s’expliquer avec l’un de ses violeurs et essayer de renouer avec ses parents.
À voir en VO et en yiddish ! Film documentaire Coup de poing 🥊 !

📀Revoir sur Netflix un autre documentaire dont je vous avais déjà parlé :

« One of us » de Heidi Ewing et Rachel Grady.

Traumatisés et maltraités, trois Juifs hassidiques qui tentent de quitter leur communauté ultra-orthodoxe, sont confrontés à l’ostracisme, à l’angoisse et au danger.
Ce documentaire m’avait, à l’époque, profondément touchée.

📺 « When they see us » 4 épisodes de 70’. De Ava Duvernay avec Jharrel Jerome, Marquis Rodriguez, Asante Blackk, Freddy Miyares, Caleel Harris, Vera Farminga et Felicity Huffman. Netflix. 🇺🇸
La série décrit l’affaire de la joggeuse de Central Park datant de 1989 où une jeune fille est attaquée et violée dans CP à New-York. Cinq jeunes hommes — quatre Afro-américains et un Hispanique — sont condamnés par un jury lors de deux procès distincts en 1990 avant que leurs déclarations de culpabilité soient annulées en 2002.
Quelle claque que cette série inspirée d’une histoire vraie. Sur fond d’injustice raciale, la série nous amène à réfléchir sur le racisme institutionnel qui gangrène les rouages de la société américaine.
Une série coup de poing, très très dure à regarder. Le dernier épisode est quasi un film à lui tout seul.
À voir ABSOLUMENT ! ❤️
Voici les 5 noms de ces innocents à qui la « justice » a volé entre 6 et 13 ans de vie avant que le vrai coupable n’avoue…
Souvenez-vous d’Antron McCray, de Kevin Richardson, de Raymond Santana, de Yusef Salaam et de Korey Wise !

lRattrapage pour vous :

📺 « LWord » d’Ilene Chaiken avec Jennifer Beals, Laurel Holloman, Katherine Moening, Leisha Hailey, Pam Grier et Mia Kirshner. 6 saisons. 70 X 52’. Showtime 🇺🇸.
Fraîchement diplômée de l’université de Chicago, Jenny s’installe chez son petit ami, Tim, à West Hollywood où elle espère réussir dans l’écriture. Rapidement, elle fait la connaissance de ses voisines Bette et Tina. Une rencontre inattendue qui lui ouvre la porte vers un monde qui lui était jusqu’alors inconnu : celui de la communauté lesbienne. Pendant 6 saisons nous allons suivre ce groupe de femmes sous le soleil de LA. Elles sont belles, brillantes, amoureuses, libres, engagées…
Alors que la « suite » arrive prochainement (10 ans après), je vous propose de (re)découvrir ces héroïnes qui nous ont accompagné durant plusieurs années.
Ma préférence va naturellement au couple formé par Bette et Tina. 👩🏽👩🏼🏳️‍🌈♥️

Laurel Holloman est artiste peintre maintenant. Elle expose ses toiles partout dans le monde 🌎.

📚 « Le jour d’avant », de Sorj Chalandon. Grasset, 2017  / Le livre de poche 🇫🇷
« Venge-nous de la mine », avait écrit mon père. Ses derniers mots. Et je le lui ai promis, poings levés au ciel après sa disparition brutale. J’allais venger mon frère, mort en ouvrier. Venger mon père, parti en paysan. Venger ma mère, esseulée à jamais. J’allais punir les Houillères, et tous ces salauds qui n’avaient jamais payé pour leurs crimes.
Roman bouleversant sur le drame d’un homme rongé par la culpabilité et son souhait de vengeance. On ne remonte jamais indemne de la mine… s’inspirant de la catastrophe de Liévin en 1974 qui a vu la mort de 42 hommes, Chalandon creuse, de son écriture magistrale, un sillon qui laisse et laissera longtemps après des traces dans la mémoire de ses lecteurs. 
Si l’émotion me serrait le cœur depuis le plaidoyer de l’avocate de Michel Flament, la postface a fait rouler mes larmes.
En roman de référence sur la mine, il y avait et a Germinal de Zola, il faut désormais compter sur Le jour d’avant. Immense coup de ❤️ !

Recevez mes chroniques par mail pour vous inspirer !

Une fois par semaine directement dans votre boîte mail.

Votre inscription a bien été prise en compte

Share This