Quelques brèves de Fabienne

 

S21 – 20 au 26 mai 2019

 

Un peu de culture dans ce monde de brutes.

🎞🎥 « Ballon, le vent de la liberté » de Michael Bulli Herbig, avec Friedrich Mücke, Karoline Schuch, David Kross et la sublime Antje Traue (minuscule rôle mais Whaou 🤩👩🏻, la preuve, s’il en fallait, en photo même si elle ne se ressemble pas dans le film) 🇩🇪.
1979. En pleine guerre froide, deux familles ordinaires d’Allemagne de l’Est rêvent de passer à l’Ouest. Leur plan: construire une montgolfière et survoler la frontière. Une histoire incroyable. Une histoire vraie.
Ce film m’a fait vibrer du début à la fin. Les comédiens sont excellents, visuellement la photo est une réussite absolue bref… Coup de ❤️ ! Il sera dans mon Top 10 et même 5 de cette année sans doute possible.🎈En ce début d’année, les films allemands tiennent le haut du palmarès. Wunderbar !

Voir et revoir 📀

« Gia » de Michael Christofer avec Angelina Jolie (1998) 🇺🇸🏳️‍🌈.

Gia Marie Carangi, 17 ans, est employée par son père, mais se rebelle contre une autorité paternelle trop pesante. décidée à vivre sa vie, elle le quitte pour tenter sa chance comme mannequin. ses belles proportions, sa taille parfaite lui ouvrent rapidement les portes des prestigieuses agences.
Femme complexe et écorchée vive Gia fut une des premières célébrités à être toucher officiellement par le virus du sida (saloperie de maladie). Le TVF retrace son ascension fulgurante, son histoire d’amour avec sa maquilleuse et sa descente aux enfers. Un (si ce n’est) mon best d’Angie. Je termine par cette phrase que cite Gia à Linda « Je serais ton roi et je te ferai ma reine ».
J’adore ce film ❤️!

📺 « Dead to me » 10 X 28’. Netflix de Liz Feldman avec Christina Applegate et Linda Cardellini 🇺🇸
En cherchant l’identité du chauffard qui a fauché et tué son mari, une veuve impulsive se lie d’amitié avec une excentrique optimiste… pas si claire qu’elle en a l’air.
Présentée comme une dramédie noire aux faux airs de Desperate Housewives, je me suis laissée embarquer par cette relation féminine amicale et compliquée (évidemment) entre Judy et Jen. Une rencontre improbable entre ces deux femmes que tout oppose, si ce n’est la solitude et le chagrin. Les comédiennes sont top !

Rattrapage pour vous !

📺 « Ray Donovan »  de Ann Biderman et MarkGordon et avec Liev Schreiber et Jon Voight (le papa d’Angelina Jolie) 🇺🇸
Ray Donovan, un expert en litiges qui est sollicité lorsque les célébrités de Los Angeles sont aux prises avec un scandale. Mais aucune somme d’argent ne peut masquer le passé de Ray.
La noirceur des personnages contraste singulièrement avec le caractère lisse et poli des milieux dans lesquels Ray est amené à naviguer quotidiennement. J’ai accroché aux 7 saisons, les seconds rôles sont admirablement campés, on voit le côté sombre de LA, bref, un régal de série !! ❤️

📚 « Les attaques de la boulangerie », de Haruki Murakami, 10-18 🇯🇵🇫🇷
Un homme et une femme dans un appartement de Tôkyô. Ils ont faim. Pas une faim ordinaire. Une faim qui tenaille, qui prend aux tripes, qui obsède. Une faim comme le souvenir d’une faim antérieure. Une faim tellement forte, tellement impérieuse qu’elle va les pousser à commettre la plus absurde des attaques.
L’absurdité du Kafka Japonais dans toute sa splendeur dans un petit recueil merveilleusement illustré. L’objet est magnifique !

📚 « Quand vous pensiez que j’étais mort », de Mathieu Blanchin roman graphique chez Futurpolis 🇫🇷.
Roman graphique conseillé par Corine Jamar (qui vient de sortir son nouveau roman – Les replis de l’hippocampe) et offert par Caherine Locandro (dont les romans : Des cœurs ordinaires et Cassius poursuivent leurs chemins).
Alors qu’il s’apprête à fêter les deux ans de sa fille, Matthieu Blanchin se sent de plus en plus mal : maux de tête, vomissements, aveuglement. Arrivé aux urgences, son calvaire continue durant de nombreuses heures. Atteint d’une tumeur au cerveau, il faudra l’opérer d’urgence et l’auteur restera dix jours dans le coma. Matthieu Blanchin n’était pas du genre à se plaindre, et, discret, se surnommait Monsieur Tout-va-bien. Trépané, il a voulu raconter son expérience de la mort, du coma et de sa vie après. Grace à un docteur qui lui a conseillé d’écrire tout ce dont il se souvenait de cette terrible expérience, il nous offre un récit autobiographique exceptionnel. Comme s’il se voyait d’en haut, multipliant ses propres points de vue, il nous entraine dans un voyage intérieur et sensoriel inédit. Emportés avec lui, nous vivons les douleurs et les tourments de l’auteur, ses rêves, mais aussi sa vie au quotidien, partagé entre sa famille, ses visites aux différents médecins qui le suivent et son incapacité à reprendre le dessin.
En 2002, Matthieu Blanchin est victime d’une attaque cérébrale qui le laissera dix jours dans le coma. Dans cet étonnant récit en bande dessinée, il témoigne de son expérience fabuleuse et de son difficile retour à la vie normale pour lui et sa famille. Roman graphique pour une histoire vraie : la plongée dans ce texte peut s’avérer ardue car la lecture est aussi complexe que le sont les méandres du cerveau humain à fortiori quand il souffre d’une tumeur. Mais il s’agit d’un livre nécessaire aussi, pour celles et ceux qui s’interrogent sur la vie après la mort et les expériences de mort imminente (EMI).

📚 « Les replis de l’hippocampe », de Corine Jamar, Éditions Bamboo, 2019

Son roman vient de sortir. Il est dans ma PAL qui ne cesse d’augmenter. 

📸 « Hardi Budi. Découverte d’un photographe Indonésien »  🇮🇩 
j’ai maintenant un doute sur l’orthographe de son nom. J’aime son « jeu » avec les lignes et les couleurs.

Recevez mes chroniques par mail pour vous inspirer !

Une fois par semaine directement dans votre boîte mail.

Votre inscription a bien été prise en compte

Share This