Quelques brèves de Fabienne

 

S16 – 15 au 21 avril 2019

 

Un peu de culture dans ce monde de brutes.

🎞🎥 « Vice » de Adam Mc Kay avec Christian Bale 🇺🇸.
Fin connaisseur des arcanes de la politique américaine, Dick Cheney a réussi, sans faire de bruit, à se faire élire vice-président aux côtés de George W. Bush. Devenu l’homme le plus puissant du pays, il a largement contribué à imposer un nouvel ordre mondial dont on sent encore les conséquences aujourd’hui.
Le journal 🗞 Le Monde avait titré : « Portrait au vitriol d’un idiot increvable » !
Ce film, savant mélange entre un biopic et les premiers films de Michael Moore, raconte le parcours de Richard Cheney, de sa jeunesse alcoolisée aux arcanes du pouvoir sur fond de guerre du Golfe. À voir pour :
1/ la performance de Bale 
2/ se lamenter sur les « incompétents » à qui nous confions le « pouvoir » et on peut dire que cette équipe était sacrément atteinte Rice, Rumsfeld, « W »… 
3/ pour « rire » aussi, quand il n’y a plus que ça à faire !
Très bon moment cinéma et pas de souci si vous ne connaissez rien à la politique américaine, le réal prend le temps de nous l’expliquer.

Voir et revoir 

📀 « Ghost » de Jerry Zucker avec Demi Moore, Whoppi Goldberg et Patrick Swayze. 🇺🇸
Sam Wheat, cadre dans une banque, vit une belle histoire d’amour avec Molly Jensen, une sculptrice. Mais un soir, Sam se fait agresser, puis abattre. Il revient sous la forme d’un fantôme et parvient à communiquer avec une voyante. Il va tenter d’entrer en contact avec Molly pour qu’elle enquête sur son meurtre.
Pour son histoire d’amour, parce qu’on a tous eu envie de faire de la poterie en voyant ce film et pour sa BO (ah Unchained Melody 🎶) et puis… je voulais « te » dire : idem
Alors oui bien sûr, les effets spéciaux ont pris un coup de vieux, mais le film a 29 ans !!
Coup de ❤️toujours des années après ! Incorrigible romantique que je suis…
J’avais l’affiche du film dans ma chambre avec celle du Grand Bleu.

Voir et revoir 

🎥 « La veuve noire  »  (Arte 16/4) de Bob Rafelson avec Debra Winger et Theresa Russell. 1987 🇺🇸
Trois millionnaires décèdent mystérieusement : une enquêtrice découvre qu’ils ont été tués par la même mante religieuse.
Au tournant des années 80-90, le cinéma (et le cinéma américaine en particulier) met en scène des femmes fatales assassinant leurs maris et d’autres qui évoluent dans un univers extrêmement machiste (police) et se heurtent à leurs boss. La veuve noire réunit ces deux thématiques. 🕷

Rattrapage pour moi !

📺 « Engrenages » Netflix. S7. 🇫🇷

Voilà c’est fini ! Entre blanchiment d’argent sale et trafic de stupéfiants, la septième saison d’“ Engrenages” sonne la reprise des hostilités pour les enquêteurs …
Une saison attachante bien qu’un peu décevante. Des pistes et des ouvertures qui auraient mérité d’être « filochées » selon moi, quelques facilités scénaristiques à laquelle la série ne nous avait pas habitués, des erreurs de montage, une scripte pas toujours super attentive mais bon, on les aime Karlsson, Berthaud, Gilou et Roban ! Vivement la S8.
Delphine Berthollon 💜

Voilà, je sors enfin la tête de l’eau après Engrenages et suis opérationnelle sur les « nouveautés » !

📺 « Quicksand » Netflix 🇸🇪 6X40’ avec Hanna Ardéhn et Félix Sandman.
Inspirée du roman éponyme écrit par Malin Persson Giolito, la série raconte l’histoire de Maja, lycéenne de 18 ans, seule rescapée d’une fusillade survenue dans son école située dans une banlieue riche de Stockholm. L’étudiante se retrouve arrêtée pour meurtres et complicité de meurtres. On suit son procès neuf mois après le drame. On sait, dès l’épisode 1 que Maja a une part importante dans cette fusillade, mais il est difficile de savoir laquelle. Sa culpabilité n’est pas cachée sauf qu’on se demande si elle a vraiment organisé ce carnage. Est-elle réellement la complice de son petit ami Sebastian, accro à la drogue et atteint de troubles psychologiques ? Quel rôle a-t-elle joué ? Quelle est la vérité ? Malgré tout on n’arrive pas à s’attacher aux personnages et à l’héroïne encore moins… 
Loin d’être un coup de cœur donc mais une courte série pour assurer la transition après les 7 saisons d’Engrenages.

Rattrapage pour vous !

📺 « Love/Hate  » RTéone 🇮🇪 4 saisons (16 épisodes), série désormais arrêtée avec Robert Sheehan, Killian Scott et Tom Vaughan-Lawlor.

L’histoire de différents malfrats, spécialisés dans le trafic de drogue, et se livrant une guerre des gangs à Dublin.
Une série coup de poing 🤛🏻 et coup de ❤️ que j’ai beaucoup aimée. Un réalisme fou et des comédiens fabuleux.

📚 « La nuit interdite », de Thierry Serfaty, Albin Michel-Le livre de poche 🇫🇷.
Un homme hanté par le souvenir de sa femme et de son enfant sauvagement assassinés. Et par l’image, obsédante, d’un visage qui disparaît inexorablement de sa mémoire : celui de l’assassin. Bientôt, il n’en restera plus rien. Sauf si l’on empêche cet homme, le seul témoin du drame, de sombrer dans un sommeil aussi profond que l’oubli, aussi dangereux que la mort qui le guette. Car la proie, désormais, c’est lui. 
Médecin et chercheur, le romancier nous plonge dans les arcanes du sommeil, de la psychiatrie et des secrets de la création. Des thèmes qui me questionnent depuis longtemps. Un style fluide et très prenant. Je me dois de réviser ma position sur les polars français 👈🏻 !

📚 « Le seul et unique Ivan », de Katherine Applegate, Harper Collins children’s book 🇺🇸 Seuil jeunesse 🇫🇷 roman illustré à partir de 7 ans.
Ivan est un gorille, mais il n’a rien d’une bête sauvage. C’est un animal paisible qui vit dans un vieux centre commercial. Ivan s’accommode assez bien de sa condition. Il a ses amis : Stella, la vieille éléphante, Bob, le chien errant, et Julia, la fille du gardien. Il a la télé et, surtout, il a le dessin, car Ivan est un peu artiste. Autrefois, ses œuvres faisaient la joie des clients du centre commercial ; aujourd’hui, Ivan peint surtout pour le plaisir. Et pour ses amis. L’arrivée de Ruby, une petite éléphante innocente et fragile, va changer sa vie. Bouleversé par sa tristesse, Ivan se fait une promesse : grâce à lui, elle retrouvera sa joie de vivre et aura une vie meilleure. Dès lors, il n’aura de cesse de trouver une solution pour quitter ce lieu perdu…
Ce roman, c’est Thomas VB (10 ans) qui m’en a parlé lors d’une rencontre avec mes lecteurs autour de mon roman 1749 miles qui concourt pour le Prix Victor La Première RTBF. Trop jeune pour participer aux votes, il a néanmoins assisté à la rencontre et cela a été l’occasion pour nous d’échanger car ce jeune lecteur a tout compris : la lecture c’est du partage ! Ni plus, ni moins.
Et quand en plus le lecteur en question a un goût certain… Quand Ham 🐵 rencontre Ivan 🦍! Coup de cœur ❤️ absolu ! Ce livre est un bijou de justesse et de sensibilité… à offrir et à mettre dans TOUTES les bibliothèques.

📚 « Moins qu’hier (plus que demain) », de Fabcaro Glenat BD 🇫🇷
Acceptez-vous d’être débordés par les tâches du quotidien ? D’aller déjeuner chez vos beaux-parents chaque premier dimanche du mois ? De mettre une liste sur le frigo pour savoir qui fait quoi dans la maison ? Et d’avoir des idées divergentes sur l’éducation de vos enfants ? Fabcaro nous offre une série de strips qui nous fait autant méditer sur la société que sur nous-même mais qui, surtout, n’oublie jamais de nous faire rire. À chaque page, différents couples sont mis en scène dans leur quotidien ordinaire, mais avec des répliques décalées tournant en dérision l’impossible équation du bonheur conjugal. 
Reçue en cadeau (je m’interroge sur le message), cette BD m’a laissée assez « indifférente » et dans son style, et dans ses répliques qui ne m’ont que rarement fait sourire. Sans doute est ce dû aussi à un trait plutôt « basique » où le dessinateur se contente de reproduire à l’identique la même case (même posture des personnages par exemple) ?
Bref, je suis passée à côté mais vous pouvez toujours l’offrir à des jeunes mariés histoire de voir…

Recevez mes chroniques par mail pour vous inspirer !

Une fois par semaine directement dans votre boîte mail.

Votre inscription a bien été prise en compte

Share This