Quelques brèves de Fabienne

 

 

S39 – 27 octobre au 3 novembre 2021

 

 

 

Un peu de culture dans ce monde de brutes.

🎞🎥 « L’école de l’impossible » de Christine Pireaux et Thierry Michel avec les élèves et le corps enseignants du collège St Martin à Seraing 🇧🇪

C’est l’histoire de filles et de garçons, d’adolescents en crise confrontés à l’univers scolaire. Leur destin se forge au coeur de l’école, avec leurs histoires individuelles de familles déclassées et de chômage chronique.
Ce film documentaire décrit le quotidien d’une école qualifiée « de la dernière chance ». Il dresse les portraits en creux d’une dizaine d’élèves, en grande difficulté, suivis avec sévérité, justesse et bienveillance par un proviseur, Jérôme Chantraine qui a compris qu’il était inutile de répondre à la violence par la violence. Une immersion totale et un immense coup de ♥️ ! On aimerait savoir ce que sont devenus Vanessa (est-elle sur la bonne voie pour devenir avocate ?), Jérémie, Marie-Laure, Michael, Enrique et les autres. C’est humain, bienveillant, on sourit souvent par peur de devoir en pleurer…

A voir ou à revoir : 

📀 « Bessie » de Dee Rees avec Queen Latifah, Mo’Nique, Mike Epps 2015 HBO 🇺🇸

Bessie Smith voit le jour à la fin du XIXe siècle dans une famille très pauvre, installée dans le Tennessee. Très jeune, elle commence à chanter dans les rues et se fait vite remarquer par la puissance exceptionnelle de sa voix. Au début des années 20, elle parvient à signer un contrat au sein d’une grosse maison de disques.
Biopic sur celle que l’on surnommait « L’impératrice du blues » et qui, sans nul doute, a inspiré le trio : Billie Holliday, Nina Simone et Janis Joplin.
Queen Latifah interprète une Bessie plus vraie que nature et nous entraîne à sa suite dans l’industrie américaine de la musique et de l’entertainment. Le film, et ça se voit à l’image, profite des moyens de HBO. La reconstitution, les décors et les costumes participent à cette immersion à l’instar d’un « Liberace ».

📺 « Absensia » de avec Stana Katic, Patrick Heusinger, Matt Le Nevez… 10 X 40’ saison 3 Amazon Prime 🇺🇸

La saison 3 reprend après les événements dramatiques de la saison 2, et Emily approche de la fin de sa suspension. Tout est bouleversé lorsqu’une affaire criminelle de Nick menace leur vie de la famille. Les efforts d’Emily pour mettre à jour une conspiration l’emmènent en Europe et la mettent à l’épreuve. Elle devra réapprendre à faire confiance et à aimer, tout en trouvant place dans le monde.
Série plutôt confidentielle, Abstentia se laisse néanmoins regarder sans déplaisir, Stana Katic y étant pour beaucoup, c’est un fait. Rien de bien original dans cette série policière où les méchants ne sont jamais ceux que l’on croit mais il n’en demeure pas moins qu’une vraie tension perdure, incitant le spectateur à bingewatcher les épisodes sans reprendre son souffle. La S3 est en VO seulement, sous-titrée en toutes les langues sauf le français mais vous devriez vous en sortir pas trop mal. Bon visionnage !
Pour vous remettre la S2 en tête, je vous conseille ce site !!

💭📺📼🧸👵🏻 « Tournez manège » est un jeu télévisé matrimonial français diffusé tous les midis sur TF1 du 9 septembre 1985 au 4 juillet 1993 et présenté par Évelyne Leclercq, Simone Garnier et Fabienne Égal. Après seize ans d’absence, l’émission revient en quotidienne sur TF1 à 18 h 25 avec comme présentateur Sébastien Cauet du 28 septembre 2009 au 29 janvier 2010 puis du 25 octobre 2010 au 17 décembre 2010.

Les émissions de « dating » existaient déjà dans les années 80 et le « concept » de « se retourner » ou pas aussi, on n’a donc rien inventé depuis ! Je me souviens des décomptes des mariages et des bébés que tenaient les 3 présentatrices et de Charly Oleg qui animait la partie musicale.
Tout le monde se rappelle, sans nul doute possible, de la parodie des Inconnus qui a propulsé le jeu au rang d’émission culte !!! Attention ça pique les yeux 👀 !!

📚 « Juste après la vague  », Sandrine Collette, Le Livre de poche 🇫🇷

Il y a six jours, un volcan s’est effondré dans l’océan, soulevant une vague titanesque, et le monde a disparu autour de Louie, de ses parents et de ses huit frères et sœurs. Leur maison, perchée sur un sommet, a tenu bon. Alentour, à perte de vue, une étendue d’eau secouée de tempêtes violentes… La nourriture se raréfie, les secours n’arrivent pas. Lorsque l’eau recommence à monter, les parents comprennent qu’il faut partir vers les hautes terres pour y trouver de l’aide. Mais sur leur barque, il n’y a pas de place pour tous. Il va falloir choisir entre les enfants.
Énorme, énorme coup de ♥️pour ce roman ! Je ressors de ma lecture à l’instant et rédige cette chronique encore en apnée, toujours prise dans ce page-Turner. Ça parle de fin du monde, de choix, de résilience, d’entre-aide, d’amour… et ce trio « d’erreurs » on les aime à la hauteur d’une vague de raz de marée, on les aime à vouloir souquer avec eux, on les aime à crever.
Share This