Quelques brèves de Fabienne

 

 

S2 – 11 au 17 janvier 2021

 

 

 

Un peu de culture dans ce monde de brutes.

🎥🎞🚫
Toujours compliqué…
¯\_(ツ)_/¯

À voir ou à revoir : 

📀 « Minuit dans l’univers  » de George Clooney avec George Clooney, Felicity Jones, Kyle Chandler… 2020 🇺🇸 Netflix

Augustin Lofthouse est un scientifique ambitieux qui travaille dur pour chercher une planète habitable où l’Humanité pourrait s’installer. Une nuit, lors d’un gala, il rencontre Jean. Après une brève liaison, la jeune femme le quitte car il est trop obsédé par ses recherches.
Trente ans plus tard, en 2049, la Terre vient d’être ravagée par de multiples radiations. Augustin Lofthouse travaille seul dans l’observatoire Barbeau dans le cercle arctique. Très affaibli, il doit régulièrement subir des dialyses. Malgré cela, il fait son possible pour établir un contact avec des survivants. Dans l’espace, le vaisseau spatial Æther et son équipe d’astronautes tentent de revenir sur Terre après une mission de deux ans sur K-23, une planète potentiellement habitable. Le vaisseau est dirigé par le commandant Adewole, qui voyage notamment avec sa compagne enceinte, Sully. Augustin tente de les contacter car ils ignorent tout des évènements survenus sur Terre. Par ailleurs, Augustin va découvrir qu’il n’est pas tout seul dans l’observatoire. Une petite fille nommée Iris s’y est réfugiée. D’abord réticent, Augustin s’engage avec la petite fille vers un périple vers une autre base, pour trouver une antenne capable de faire la liaison avec l’équipage du Æther.
Film post-apocalyptique qui ne renouvelle pas le genre mais débauche d’effets spéciaux particulièrement réussis, heureusement car le film est le plus cher à ce jour produit par Netflix. J’ai regardé sans déplaisir mais ne me suis pas laissée embarquée sachant que j’ai vu venir le « twist » à la troisième minute ce qui est plutôt enquiquinant sur un film de 2h20. Le LM est lent et contemplatif, bourré d’incohérences mais bon, on va dire que je l’ai vu sur la fin de 2020 et qu’il était à la hauteur de cette année-là… un peu fadasse ! Dommage.

 📺 « Traces » d’Amelia Bullmore avec Molly Windsor, Laura Fraser, Jennifer Spence 6 X 52´ S1 🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿 BBC / ITV / Alibi / La Trois RTBF

Emma Hedges, vingt-trois ans, diplômée en chimie, a obtenu un nouvel emploi à l’Institut écossais des sciences médico-légales. Enthousiaste et désireuse d’améliorer ses connaissances, elle se joint à un cours de science forensique en ligne. Mais l’étude de cas qu’elle analyse – les restes d’une femme découverts sur Dundee Law – lui est étrangement familière. Elle connaît cette histoire. C’est son histoire. Il y a dix-huit ans, c’est ainsi que le corps de sa mère a été retrouvé.
L’étrange coïncidence est ce dont elle avait besoin : il est temps de découvrir enfin la vérité sur ce qui est arrivé à sa mère. Avec l’aide de ses nouveaux employeurs – deux éminents médecins légistes – et un détective, Emma suit la trace des preuves d’il y a tant d’années. Cela l’amène à un nouvel amour et à de vieux amis, avant de la plonger directement dans une vraie enquête policière. Emma découvre vite que c’est un monde de danger et de tromperie. Aura-t-elle assez de courage pour suivre les preuves, peu importe où elles l’emmènent ?
Absolument pas d’accord avec les nombreuses critiques négatives qui ont accompagné la sortie de cette série. Je me suis laissée prendre par l’intrigue et j’ai retrouvé avec plaisir les comédiens britanniques que je suis depuis des années. Franchement à voir ! Il y a une S2 aussi 😉 Coup de ♥️

💭📺📼🧸👵🏻  « La croisière s’amuse » d’Aaron Speeling avec Gavin McLeod, Lauren Tewes, Bernie Kopell, Ted Lange et Fred Grandy 1987 🇺🇸

La croisière s’amuse (The Love Boat) est une série télévisée américaine en 249 épisodes de 47 minutes, créée par Aaron Spelling et diffusée entre le 24 septembre 1977 et le 27 février 1987 sur le réseau ABC.
En France, la série a été diffusée à partir du 5 janvier 1980 sur TF1, mais aussi sur RTL Télévision, et rediffusée dans l’émission La Une est à vous du 6 février 1988 au 23 décembre 1989 sur TF1. France 3 rediffuse la série et programme dans la foulée les saisons restées jusque-là inédites du 7 septembre 1992 au 17 décembre 1999, puis du 29 mai 2000 au 15 septembre 2000, du 1er mai 2001, au 1er mars 2002,et du 13 mai 2005,au 22 juin 2006. La chaine Comédie + a également diffusé la série.
À bord du luxueux paquebot Pacific Princess qui vogue sur l’océan Pacifique, tout le monde, ou presque, cherche l’amour. Une équipe efficace et sympathique est là pour satisfaire au mieux les passagers et, même si les choses ne se passent pas toujours aussi bien qu’on le voudrait, l’amour finit toujours par triompher. Chaque épisode reprend le même scénario, trois histoires en parallèle :
– un couple embarque en situation de séparation ou se dispute en début de croisière, puis se réconcilie avant la fin de l’épisode ;
– deux personnes qui ne se connaissent pas se rencontrent, se fâchent, puis vivent le grand amour ;
– un membre de l’équipage rencontre un des passagers, se dispute avec lui à cause de leur histoire passée, un autre membre de l’équipage réussit à les réconcilier.
Certains épisodes spéciaux (crossover avec d’autres séries) ne suivent pas nécessairement cette trame.
Qui n’a jamais rêvé d’embarquer à bord du Pacific Princess ? Moi en tout cas, dès les premières notes du générique, j’étais du voyage ! 🚢⚓️ 🧭 🧳
 
 

📚 « Né d’aucune femme  » de Franck Bouysse, La Manufacture des livres / Le livre de poche, 2019  🇫🇷

« Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d’une femme à l’asile.

— Et alors, qu’y-a-t-il d’extraordinaire à cela ? demandai-je.
— Sous sa robe, c’est là que je les ai cachés.
— De quoi parlez-vous ?
— Les cahiers… Ceux de Rose. »
Ainsi sortent de l’ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin.
C’est le premier roman de Franck Bouysse que je lis. En général, trop d’engouement autour d’un roman ou d’un auteur me fait fuir… et je mets des années avant d’y venir. Ce livre est une merveille de sensibilité et il est tout ce que j’attends d’un roman. Qu’on m’entraîne dans une histoire sans me lâcher. Que chaque page dévorée devienne plus puissante que la précédente. J’ai été profondément touchée par le destin de Rose. Le style est impeccable et les prix remportés par ce roman sont mérités contrairement à beaucoup ces temps derniers… D’autres romans de lui sont dans mes projets de lecture. Coup de ♥️ en retard mais coup de cœur quand même !

📚 « Tokyo Sanpo » de Florent Chavouet, Ed. Picquier, 2009  🇫🇷

Voici un guide de voyage dans Tokyo qui ne ressemble à aucun autre ! Partir à la découverte de Tokyo, le nez au ras du trottoir et l’œil à l’affût, arpenter le bitume à hauteur d’homme et saisir les instants fugitifs, saugrenus et si caractéristiques dans leur étrangeté de la capitale du Japon. Avec pour seuls outils et compagnons les plus fidèles, une bicyclette, une chaise pliante de pêcheur, et bien sûr des crayons de couleur.
Chaque chapitre s’organise autour d’un quartier, avec sa carte et son koban, autrement dit son commissariat, aux architectures plutôt délirantes.Un humour décapant et un coup de crayon talentueux qui nous entraînent dans un Tokyo surprenant au gré d’une humeur vagabonde et d’un esprit curieux.
Promenades dans Tokyo en compagnie du meilleur des guides Florent Chavouet. Découvert l’année dernière, je suis fan absolue du style et des illustrations pleines de douceur et de poésie de l’auteur. Une envie… M’envoler pour le Japon 🇯🇵. Coup de ♥️

 

Share This