Quelques brèves de Fabienne

 

 

S5 – 3 au 9 février 2020

 

 

 

Un peu de culture dans ce monde de brutes.

🎞🎥 « Scandale » de Dde Jay Roach avec Charlize Theron, Nicole Kidman et Margot Robbie, 2020 🇨🇦🇺🇸
Un scandale éclate dans les coulisses d’une chaîne de télévision aussi puissante que controversée. Après des années à se voiler la face, plusieurs femmes journalistes sont désormais prêtes à briser la loi du silence pour dénoncer l’inacceptable. Mais leur parole aura-t-elle un poids face à l’un des hommes les plus puissants de l’industrie des médias ? Inspiré d’un réel scandale, revivez le dénouement de cette affaire polémique, des premières étincelles à l’explosion médiatique.
Alors clairement, c’est pour le casting X étoiles et pas que les 3 stars qui sont sur l’affiche qu’on va voir ce film parce que, en vrai, si vous deviez choisir, préférez la série : The Morning Show… ça tombe bien, j’en parle plus bas !!
J’ajoute que les chirurgies esthétiques (inesthétiques) des unes et des autres ne devraient et ne doivent pas empêcher de se pencher sur le fond du problème #metoo. Les américaines sont quand même plus « courageuses » que les françaises pour balancer leurs porcs et je parle ici de choses qui se font entre adultes, bien sûr !! J’espère qu’il y en a quelques-uns en télé et en presse qui tremblent un peu… La promotion canapé reste et restera, pour moi, toujours assez mystérieuse dans le comment on arrive à continuer d’avancer en se souvenant à qui et à quoi on le doit. Je comprends l’ambition, je n’en suis pas dépourvue, mais jamais au détriment de mon intégrité même si je l’ai entendu plusieurs fois : « tu sais quoi faire pour accélérer ta carrière »… Les deux fois j’ai démissionné. C’était en France 🇫🇷 au siècle dernier.

A voir ou à revoir : 

📀 « Magnolia » de Paul Thomas Anderson avec Tom Cruise, Julianne Moore, William H. Macey, Philip Seymour Hoffman, 1999 🇺🇸

À travers l’histoire de neuf personnages principaux aux destins tragiques entre-croisés, le film est une parabole sur les êtres humains, les liens, le passé, les douleurs et les coïncidences.
Earl Partridge, magnat de la presse, âgé et malade, va bientôt mourir. Il demande à son infirmier Phil Parma de retrouver le fils, Frank T. J. Mackey, qu’il a jadis abandonné. Celui-ci réalise des séminaires destinés aux hommes, pour les aider à séduire. Il est en pleine interview pour la télévision, face à une journaliste bien documentée qui va lui faire perdre de sa superbe au fil de ses questions personnelles.
Pendant ce temps, Jim Kurring, un policier, rencontre Claudia Wilson Gator, la fille toxicomane de Jimmy Gator, le présentateur vedette d’un jeu télévisé produit par la société de Earl Partridge. Dans ce jeu où des enfants affrontent des adultes sur des questions de culture générale on retrouve le jeune Stanley Spector, exploité par son père qui ne souhaite la victoire de son fils que pour empocher le gain du jeu. On suit également Donnie Smith, ancien vainqueur du jeu qui, trente ans plus tard, essaye de séduire la personne qu’il aime par tous les moyens possibles.
Un film choral culte qui narre les déboires d’une dizaine de personnages dans une unité de temps et d’action propice à faire monter la dramaturgie. Une gente que j’affectionne et qui a été inauguré par les premiers Altman dont je suis fan. Coup de❤️ pour ce chef d’œuvre et ce casting 5 étoiles ! 

📺 « The Morning show » de Michael Ellenberg et Kerry Ehrin avec Jennifer Aniston, Reese Witherspoon et Steve Carell 10 X 60’ Apple TV +, 2019, 🇺🇸
Portrait sans concession des coulisses d’une matinale télé aux Etats-Unis, où l’ego, les ambitions et la quête éperdue du pouvoir génèrent des tensions au sein de l’équipe. Parmi ces personnes qui aident l’Amérique à se réveiller, deux femmes tentent de tirer leur épingle du jeu. Et l’affaire n’est pas aisée dans ce milieu impitoyable, d’autant qu’il leur faut gérer en parallèle les crises de leur vie personnelle.
Les fictions n’ont pas fini de s’inspirer de l’affaire Weinstein et du #metoo. Une série très bien menée sur les femmes (en télé) qui prennent ou du moins tentent de prendre (enfin !) le pouvoir. L’épisode 9 est édifiant dans les manipulations, les dénonciations, le consentement, les trahisons, la course au pouvoir, la loyauté ou l’absence de loyauté. Quoiqu’il en soit, les femmes se font encore piéger et se piègent même parfois entre elles … Je me dis que le girlpower est en marche (cf. épisode 10) mais ce n’est pas encore gagné. Il ne faut rien lâcher. Le casting est génial et la S2 a déjà été commandée… Foncez c’est un coup de ❤️ !

📺 « Ares » de Pieter Kuijpers avec Jade Olieberg, Tobias Kersloot, Lisa Smit, 8 X 35´ Netflix, 2019, 🇳🇱
Rêvant de faire partie de l’élite d’Amsterdam, une étudiante ambitieuse rejoint naïvement une société exclusive qui recèle un horrible secret.
Je me suis arrêtée à l’épisode 4, n’ayant pas adhéré du tout à l’ambiance de cette série. Pourtant je peux être « fan » de shows horrifiques et fantastiques mais là je suis complètement passée à côté. Le seul truc c’est que je me disais sans cesse combien j’aimais Amsterdam et que je voulais y retourner. Autant dire que le sujet et le déroulement de l’histoire ne me passionnaient guère. Peut être que ce n’était pas le bon moment de la voir mais votre avis m’intéresse !

📚 « Des fleurs pour Algernon », de Daniel Keyes, 1966, J’ai lu. 🇺🇸
Charlie Gordon, un homme âgé de 32 ans souffrant de retard mental, gagne sa vie comme apprenti dans une boulangerie. Son oncle a pris des dispositions pour qu’il occupe un poste de boulanger afin de ne pas avoir à vivre dans un établissement spécialisé. Parallèlement, il suit des cours de lecture et d’écriture à l’université Beekman (Beekman College Center for Retarded Adults) dans la classe de Miss Alice Kinnian. Malgré son retard mental, Charlie est l’un des rares élèves de Miss Kinnian à faire de réels efforts pour progresser, même si ses progrès restent modestes. À son travail à la boulangerie, il est régulièrement utilisé comme objet de raillerie par certains de ses collègues de travail, sans que Charlie s’en rende compte. Un jour, il est approché par le Dr Strauss et le Pr Nemur, deux chercheurs de l’institut Beekman qui lui proposent de subir une opération du cerveau devant lui permettre d’améliorer ses facultés mentales. L’intervention ayant auparavant réussi avec une souris de laboratoire dénommée Algernon, résultant en une amélioration spectaculaire de ses performances mentales, les deux scientifiques pensent maintenant être prêts à passer au stade de l’expérimentation humaine.
Ce roman est un chef d’œuvre entré dès la première lecture dans mon panthéon des livres SF. Il est d’une beauté poignante et émouvante. Comme je viens tout juste de terminer un gros projet, il me faut des univers diamétralement opposés et si possible des livres qui me rassurent et que j’ai aimés passionnément. C’est le cas pour celui-ci que je relis régulièrement depuis mes 15 ans. Certains auront vu le film, je ne peux que vous conseiller de lire le roman. Je vous envie de le découvrir. Coup de ♥️ toujours !

🧸📚 « Cromignon  », de Michel Gay, Ecole des loisirs, 1999 🇫🇷
C’est la préhistoire. Il fait très froid depuis longtemps. Rien ne pousse plus sous la neige. Les hommes de Cro-magnon n’ont que le gibier pour survivre. Cromignon est le plus petit de la tribu. Mais c’est lui qui va permettre aux chasseurs de capturer un gigantesque mammouth… en inventant l’écriture !
Un incontournable pour aborder la préhistoire avec les plus petits. Une histoire CRO mignonne à mettre entre toutes les mains. Mention spéciale aux illustrations qui servent à merveille le propos. Coup de ❤️ !

🎶 « Unchained Melody » The Righteous Brothers, Label Philles 🇺🇸 1965
Oh, my love, my darling
I’ve hungered for your touch
A long, lonely time
Time goes by so slowly
And time can do so much
Are you still mine?
I need your love
I need your love
God speed your love to me
Lonely rivers flow
To the sea, to the sea
To the open arms of the sea
Lonely rivers sigh
“Wait for me, wait for me”
I’ll be coming home, wait for me
Oh, my love, my darling
I’ve hungered, for your touch
A long, lonely time
Time goes by so slowly
And time can do so much
Are you still mine?
I need your love
I need your love
God speed your love to me

On ne présente pas la chanson la plus connue de la BO de Ghost …

Recevez mes chroniques par mail pour vous inspirer !

Une fois par semaine directement dans votre boîte mail.

Votre inscription a bien été prise en compte

Share This