Prix Ziryab

Il récompense un livre de cuisine au sens large parlant d’une belle histoire de transmission ou de tradition gastronomique, racontant un savoir-faire familial et/ou décrivant un patrimoine sous l’angle de la gastronomie.

👨🏼🍳📚👩🏻🍳
Noha Baz, dont je vous ai plusieurs fois parlé ici, et notamment à l’occasion de sa formidable autobiographie parue en octobre dernier – « Il n’y a pas de honte à préférer le bonheur » –  a eu l’idée de créer en 2013 un prix littéraire d’un genre particulier dédié à la gastronomie : le prix Ziryab, du nom du célèbre musicologue et gourmet du Xe siècle. Ce prix ne récompense pas n’importe quel type de livre de recettes mais un livre de cuisine francophone « parlant d’une belle histoire de transmission ou de tradition gastronomique, racontant un savoir-faire familial, décrivant un patrimoine sous l’angle de la gastronomie ».

👨🏼🍳📚👩🏻🍳
Une première réunion des membres du Jury – dont j’ai l’honneur et le bonheur de faire partie cette année, a eu lieu vendredi 24 janvier, accueillie par le chef étoilé Guy Savoy dans son somptueux restaurant situé à l’hôtel de la Monnaie à Paris. Une parenthèse gourmande absolument incroyable, riche de rencontres, j’ai adoré !

👨🏼🍳📚👩🏻🍳
Voici les cinq premiers livres d’ores et déjà sélectionnés :
– Philippe Conticini : Cochon de lait – Le goût de l’enfance, Cherche midi , septembre 2019
– Olivier Roellinger – Pour une révolution délicieuse, Fayard , août 2019
– Pierre Gagnaire – Les copains d’abord, Solar, novembre 2019
– Le chef anto et Aline Princet , Goûts d’Afrique, Mango, octobre 2019
– Nathalie Helal , Dictionnaire exquis du chocolat, Albin Michel, octobre 2019

XXX

Recevez mes chroniques par mail pour vous inspirer !

Une fois par semaine directement dans votre boîte mail.

Votre inscription a bien été prise en compte

Share This