Les Éditions ZULMA

Vous les connaissez, c’est certain ! Des couvertures aux couleurs vives et aux formes géométriques originales toutes signées David Pearson, une charte graphique très marquée pour les identifier au premier coup d’œil et c’est réussi : les Éditions Zulma !

Une première de couverture, c’est fondamental : comme pour toute rencontre, il y a au départ un regard, une attirance, une répulsion… pour le contenu ou la personnalité, c’est une autre histoire mais le premier regard est essentiel !

J’ai eu la chance de pénétrer dans leurs coulisses en plein cœur de Saint-Germain-des-Prés : moment de pur plaisir partagé entre passionnés de littérature. La directrice de Zulma, Laure Leroy, nous a expliqué quelle avait été sa démarche lors de la création de son entreprise en 1991, totalement refondée en 2006, où les auteurs sont au cœur de son action. Seulement dix à douze livres publiés par an, pour leur accorder toute l’attention nécessaire et répondre à un impératif : ne publier que des manuscrits qu’elle aime et souhaite défendre toute sa vie !

Et on le comprend d’autant mieux au regard de l’activité d’agent littéraire que pratiquent les Éditions Zulma ! En effet, elles découvrent, grâce notamment à des traducteurs, de formidables auteurs, peu connus en dehors de la région où ils vivent et où leur langue est parlée. Une fois leur notoriété un peu plus installée, les demandes d’achats de droits se multiplient et requièrent une fine gestion, au bénéfice de ces auteurs. Ce fut notamment le cas pour « Rosa Candida » de l’islandaise Auður Ava Ólafsdóttira.

Une présentation passionnée et du coup absolument passionnante du métier d’éditeur par Laure Leroy et par Béatrice Pô, en charge de la coordination et du suivi éditorial, qui a notamment  évoqué le process de fabrication de leurs livres, si originaux : pentones directs, absence de quadri, choix et sens du papier, grammage, rabats, cartouches, pliage, dos carrés-collés, calibrage, bobines, cahiers… une initiation à la fabrication pour beaucoup et des souvenirs émouvants pour moi dont ce fut le quotidien des années durant !

Une activité menée par une équipe resserrée et qui a très vite compris que les relations avec les libraires étaient fondamentales au point que Zulma a sans doute été l’une des premières maisons d’édition à dédier un poste uniquement consacré aux relations avec les libraires. Maison qui aujourd’hui convie la communauté des blogueurs/instagrammeurs en leur offrant un maximum d’attentions auxquelles elle est sensible : des livres, des histoires, de la passion, de l’émotion… Les Éditions Zulma assurément au goût du jour !

Quoi de mieux, après cette présentation, d’en revenir au fondamental, les auteurs, incarnés hier par la présence de Jean-Marie Blas de Roblès, dont le livre « Là où les tigres sont chez eux » obtint le Prix Médicis 2008 et dont le roman « Le rituel des dunes », paraîtra en janvier 2019. Autre livre qui paraîtra au même moment : « La maîtresse de Carlos Gardel » de Mayra Santos-Febres. Présentation particulièrement originale de ces deux livres, dont des extraits ont été lus et accompagnés musicalement par Nathalie et Adrien. Un temps suspendu, parfois sensuel, une voix maitrisée et posée, au rythme de la pluie sur les vitres et du tango.

Le site des Éditions  Zulma

Recevez mes chroniques par mail pour vous inspirer !

Une fois par semaine directement dans votre boîte mail.

Votre inscription a bien été prise en compte

Share This