Le monde à nos pieds – Claire Léost

 

 

C’est à une plongée dans les années étudiantes d’un groupe d’amis à Science Po que nous convie Claire Léost dans son premier et passionnant roman, reflet réaliste de la société des années 90’.

 

Éditeur : JC Lattès

Nombre de pages : 300

Parution : mars 2019

Prix : 19,90 €

Version ebook disponible

Ils sont six – trois garçons et trois filles – et se rencontrent lors de leur rentrée en première année sur les bancs mythiques de cette prestigieuse école française de formation des élites, rue Saint-Guillaume.

Le monde à leurs pieds est précisément le leur, à la veille des élections de 1995 qui verra la fin du règne de François Mitterrand, du duel entre Chirac et Balladur… Ils sont jeunes, ambitieux et chacun incarne à sa manière un profil assez typé ; Louise, banlieusarde fraichement débarquée dans la capitale, Katel, « seule étudiante noire de sa promotion » venant de Bretagne, Finette, splendide brin de fille assurée, Lucas, séduisant et charismatique syndicaliste de gauche, Stan, bourgeois parisien issu quant à lui de la « gauche caviar » et visant clairement le sommet de l’état, et Max, jeune homme solitaire de droite, dont la mère est femme de ménage…

Tous ambitionnent de se réaliser pleinement grâce à des études engageantes et à un militantisme politique assez incontournable dans ce type de formation. Mais les cartes se trouvent vites rabattues au gré d’alliances, de liaisons et de passions, auxquelles les idéaux ne résistent pas toujours et révélant des personnalités souvent complexes… Lorsque les rêves se confrontent à la réalité, tous ne résistent pas et les accommodements deviennent parfois de mise. Ainsi, « grandir, c’est apprendre à renoncer » et chacun des personnages attachants de ce roman va l’expérimenter comme les lecteurs le découvrent en les retrouvant vingt ans après lors de l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron.

Un monde à leur pieds ? Rien n’est donc moins sûr dans cette chronique sociale à six voix, qui n’est pas sans rappeler une formidable série datant de 2009 et réalisée par Raoul Peck, « L’école du pouvoir », avec, notamment, Robinson Stévenin, Elodie Navarre, Céline Sallette, Valentin Merlette… Lui aussi mettait en scène un groupe d’étudiants assez ressemblants, mais évoluant quelques années plus tôt, au sein la prestigieuse école aujourd’hui remise en cause, l’ENA, au moment de l’ascension au pouvoir de François Mitterrand.

©Brigitte Baudesson

À propos de l’auteur

 

Diplômée de Sciences-Po et de HEC, Claire Léost est directrice de publication dans un grand groupe de presse, notamment Directrice générale de CMI France, propriétaire de ELLE. Elle est l’auteur d’un essai remarqué, Le Rêve brisé des working girls (Fayard, 2013). Le Monde à nos pieds est son premier roman.

Quelques pages en extrait du livre….

Recevez mes chroniques par mail pour vous inspirer !

Une fois par semaine directement dans votre boîte mail.

Votre inscription a bien été prise en compte

Share This