Entretien avec Josiane Balasko

Eric Matheron-Balay © Flammarion

 

Josiane Balasko signe avec “Jamaisplu” un recueil de nouvelles flirtant avec la science fiction. Un registre étonnant sur lequel elle nous éclaire dans cet entretien qu’elle m’a accordé lors d’une rencontre d’Un endroit où aller le 17 octobre 2020.

Si je n’avais pas eu l’opportunité incroyable d’un échange avec Josiane Balasko dans les rencontres littéraires on line d’Un endroit où aller, je serais sans aucun doute passée à côté du recueil de nouvelles qu’elle a publié l’année dernière et tout juste paru en poche. Et cela aurait été bien dommage !

J’ai en effet passé un excellent moment de lecture, très surprise par le registre littéraire de ce livre, par sa teneur, par la palette d’émotions procurées à la lecture des différentes histoires qu’il comporte.

La « comédienne préférée des français » n’en est pourtant pas à son coup d’essai littéraire : des romans dont « Cliente », des pièces de théâtre comme « Le père Noël est une ordure »… Les huit nouvelles de ce Recueil séduisent par le côté décalé, souvent loufoque, qu’on pourrait apparenter parfois à de la science-fiction : on découvre ainsi les aventures d’un jeune fan de Pif gadget qui va faire pousser… un extraterrestre, ou bien des zombies gluants et amateurs de câlins, et encore des sorcières menaçantes… Les animaux sont très présents dans ces nouvelles, à commencer par la première qui donne le nom au recueil « Jamaiplu », et une autre dans la tête d’un chien, totalement dévoué à son boss, très touchante… Des histoires qui évoquent bien souvent le livre préféré de mon enfance, « Les contes de la rue Broca » de Pierre Gripari : de l’humour, de l’amour, de l’épouvante… tout cela savamment dosé et particulièrement bien écrit. À découvrir !

Share This